Beaucoup de démissions dans le milieu de la santé

2022-09-20 - Les coupures de service dans la région témoignent du manque de personnel aux quatre coins de la région.

Selon les chiffres obtenus, 80 infirmières, 48 infirmières auxiliaires et 128 préposés aux bénéficiaires ont démissionné du CISSS au cours de la dernière année…

Des chiffres importants, mais pas inquiétants, selon le président de la FIQ-SISSAT, Jean-Sébastien Blais.

Le ralentissement de la pandémie y est pour beaucoup.

Les besoins liés à la COVID-19, comme le dépistage, sollicitent un moins grand nombre de personnels, ce qui explique, en partie, le grand nombre de démissions.

Donc les faits sont là, les travailleurs de la santé quittent. Toutefois, est-ce que la relève est assurée ici, en région, dans les différents établissements d’enseignement supérieur? La directrice des affaires étudiantes et des communications, Kathleen Slobodian, affirme que le Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue travaille en ce sens, notamment pour recruter de nouveaux étudiants pour le programme de soins infirmiers.

Le CISSS-AT confirme d'ailleurs le lien avec le départ de certains employés temporaires et la fin proche de la pandémie.