Congé des fêtes : soulagement et déception dans le milieu scolaire

2020-11-20 - Si le congé des fêtes n'a pas été rallongé de 2 semaines, les enseignants déplorent qu'on n'ait pas tenu compte des réalités régionales.

C'est que le plan de Québec, pour la période des fêtes, prévoit des changements au calendrier scolaire pour l'ensemble des écoles, sans distinction des zones où elles se trouvent.

Ainsi, bien que l'Abitibi-Témiscamingue se situe au palier jaune, les écoles de la région seront fermées du 17 au 22 décembre, à l'instar des autres établissements scolaires de la province, pour respecter une période de confinement, avant et après les rassemblements des fêtes.

Pour ce qui est du retour en classe, on parle du 6 janvier, pour le primaire et du 11 janvier pour le secondaire.

Selon Yvan Dallaire, président du Syndicat de l'enseignement de l'Ungava et de l'Abitibi-Témiscamingue, bien que ses membres soient soulagés que Québec n'ait pas décidé de prolonger le congé pour les élèves, les enseignants auraient préféré continuer avec leur calendrier scolaire, au lieu que le gouvernement fasse du mur-à-mur pour tout le monde.

S'il reste que l'annonce est relativement bien accueillie du côté des écoles, le Syndicat des intervenantes en petite enfance s’inquiète, quant à la période suivant les fêtes, en janvier.

Manon Dion, présidente du Syndicat des intervenantes en petite enfance de l'Abitibi-Témiscamingue, indique que la vigilance sera recommandée aux parents, pour éviter de contaminer leurs services de garde.