Domaine minier : Des élus de la région veulent changer la loi sur les claims miniers

2023-01-23 - Selon Coalition Québec Meilleure Mine, la région est celle qui a le plus de claims miniers au Québec.

En deux ans, l'organisation voit une augmentation de 46 % de titres en Abitibi-Témiscamingue.

Ces claims miniers donnent un droit exclusif à une entreprise, qui peut procéder à des travaux de recherches de substances minérales

Le co-porte-parole de la Coalition, Rodrigue Turgeon, affirme que le nombre de claims miniers a un impact sur la préservation des aires protégées.

Les villes de Laniel, Poularies ou encore Rémigny se joignent au mouvement.

Les métaux de l'Abitibi-Témiscamingue attirent des entreprises de partout dans le monde.

Et c'est pourquoi de nombreux titres miniers sont donnés actuellement, selon le président de l'Action boréale, Henri Jacob.

Par contre, du côté de l'Association d'exploration minière du Québec, la loi sur les mines ne correspond aux réalités actuelles.

La présidente, Valérie Fillion, explique que même si des titres miniers sont alloués aux industries minières, ça ne veut pas forcément dire qu'ils vont tous se rendre à l'étape d'exploitation.

Le député d'Abitibi-Est, Pierre Dufour affirme que la réglementation au Québec est parmi les plus strictes de l’industrie.

Il explique que la ministre des Ressources naturelles et des Forêts poursuit ses rencontres avec les élus de toutes les régions.

Le président de la Conférence des préfets de l'Abitibi-Témiscamingue, Sébastien D'Astous, ne va pas se prononcer sur le dossier, avant le forum de l'UMQ, qui se tient ce jeudi.

Il va quand même aller consulter les élus des villes ou encore des MRC.