Fin du masque : Réactions devant la levée de l'obligation

2022-05-13 - Beaucoup de gens sont soulagés, alors que d'autres continueront de faire preuve de prudence...

Il ne faut pas oublier, on vit avec l’obligation de porter un masque dans les lieux publics depuis le 18 juillet 2020, dans la province.

Soit un an, neuf mois et 27 jours. On peut le dire, il fait désormais partie de notre quotidien. Un quotidien qui, selon la santé publique de la région, n’est pas en péril, malgré la tombée de cette mesure.

Ici, la médecin-conseil à la santé publique de l’Abitibi-Témiscamingue, Omobola Sobanjo, reconnaît que, malgré les risques de contamination, nos efforts de protection contre le virus avec la vaccination permettent d’envisager le meilleur des scénarios.

Dans la population en général, pour les commerçants et les restaurateurs, la nouvelle fait plaisir, toutefois, certains commerçants restent vigilants à l’approche de la tombée du masque.

On a aussi questionné certain de nos élus sur la question et l’avis est mitigé. Du côté du ministre Pierre Dufour, on voit le retrait de l’obligation du port du masque de bon augure, alors que du côté de la députée, Suzanne Blais, elle nous confirme qu’elle poursuivra à porter le masque à la Chambre des communes et autres endroits, selon les situations.

On peut donc s'attendre à du cas par cas au niveau du retrait du masque dans les lieux publics.

Par contre, on le rappelle, le port du masque demeure obligatoire dans le réseau de la santé et dans les transports en commun.