Pénurie de personnel : les temps sont durs pour les restaurateurs.

2021-09-02 - À bout de souffle, certains ont dû mettre la clé sous la porte.

C'est le cas du Bistro Paramount à Rouyn-Noranda qui, après quatre de service comme restaurant, doit cesser ses activités.

Toutefois, comme le mentionne sa propriétaire, Rachelle Roy, ce n'est pas la fin du Paramount, puisque celui-ci revient à ses premiers amours : l'organisation d'événements.

La même chose s'est produite pour les restaurants Subway de la région, sur les dix succursales, deux ont dû temporairement fermer, celle du Vieux-Noranda et celle de Val-d'Or Ouest. Le directeur général de Subway Abitibi, Frédérick Bolduc, explique que ce n'est pas la première fois qu'une succursale ferme dû à un manque d'employés, mais qu'il est maintenant à bout de ressources.

Pour David Lecours, président de la Chambre de commerce et d'industrie de Rouyn-Noranda, généralement, le mois de septembre est la période la plus difficile pour les entreprises, parce que les étudiants retournent à l'école, mais cette année, c'est encore pire.

Certains commerçants avaient mentionné la possibilité de faire appel à l'immigration comme alternative, mais encore, il y a le manque de places en garderie et la pénurie de logements dans la région.