Broyage des minéraux : développement d'une alternative écologique

2020-09-15 - Le CTRI de Rouyn-Noranda a développé, en effet, un nouveau procédé d'extraction des métaux précieux, pour l'industrie minière.

Dévoilé aujourd'hui par le Centre technologique des résidus industriels (CTRI), ce nouveau procédé permet notamment de libérer les métaux précieux à un coût moindre et en utilisant moins d'énergie qu'avec les méthodes traditionnelles.

Le gouvernement, qui promet un Canada carboneutre d'ici 2050, a d'ailleurs investi plus d'un million de dollars dans ce projet du CTRI. Ainsi, alors qu'un investissement de plus d'un million et demi de dollars a été annoncé pour celui-ci, deux tiers de l'enveloppe provient du gouvernement du Canada.

Mentionnons qu'au lieu d'utiliser les procédés mécaniques pour broyer les roches minérales, on utilise la technologie des hautes puissances pulsées.

Lili Mercure s'est rendue au dévoilement du nouveau procédé, où elle a pu en discuter avec Hassine Bouafif, directeur général du CTRI ainsi qu'avec Paul Lefebvre, secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles.