Le ministre de la Santé a repoussé la date de la vaccination obligatoire

2021-10-13 - Christian Dubé repousse au 15 novembre la date pour la vaccination obligatoire chez les travailleurs de la santé.

Dès lundi, les employés qui ne sont pas adéquatement vaccinés devront se soumettre à trois tests de dépistage par semaine. Une solution, selon la représentante nationale de l'APTS en Abitibi-Témiscamingue, Claudie Beaudoin, qui devrait rester en vigueur pour les travailleurs qui ne veulent pas se faire vacciner.

Selon elle, cela permettrait d'éviter une crise le 15 novembre en lien avec la pénurie de personnels.

Pour la vice-présidente régionale à la Fédération de la Santé et des Services sociaux pour l'Abitibi-Témiscamingue, Roxanne Brassard, le report de la vaccination au 15 novembre, ce n'est que repousser le problème et non le régler.

Pour sa part, le président de la FIQ-SISSAT, Jean-Sébastien Blais, croit qu'il faudra tout de même s'attendre à ce que certains membres soient suspendus sans solde après le 15 novembre.

De son côté, avec ces 30 jours de plus, Christian Dubé estime que plus de sept mille travailleurs supplémentaires peuvent être vaccinés.

Dans la région, en date du 11 octobre, 402 travailleurs n'étaient pas adéquatement vaccinés, selon le ministère de la Santé.