Meglab fusionne avec un géant suédois

2021-03-31 - ​Le géant abitibien en électrification minière, Meglab de Val-d'Or, passe aux mains de l'entreprise suédoise Epiroc.

Cette transaction, sur laquelle Meglab travaille depuis un an maintenant, va donner la possibilité à l'entreprise régionale de grandir et d'accélérer le rythme sur le plan des innovations, selon sa directrice générale, Kim Valade. Celle-ci ajoute, par ailleurs, qu'Épiroc et Meglab partagent le même rêve, soit celui de bâtir une mine électrique, intelligente, verte et automatisée.

D'après le président de la compagnie, Louis Valade, cette fusion va permettre à Meglab de poursuivre ses activités en automatisation, en électronique et en télécommunication et de mettre en valeur son expertise en puissance électrique, dans plus de 150 pays.

De plus, les 250 emplois, qu'elle offre dans la région seront sécurisés, puisqu'il n'est pas question que le siège social quitte Val-d'Or ou de sacrifier des employés dans le cadre de cette fusion.

Pour Louis Valade, Meglab ce n'est pas un produit, c'est des gens impliqués dans leur travail; un capital humain qui s'est avéré attrayant pour le géant suédois, ce qu'ont confirmé Jess Kindler, président pièces et services Suède d'Epiroc et Jason Smith, directeur général au Canada pour Epiroc.