Pikogan : la situation s'améliore

2021-02-19 - Plus d'une semaine après l'éclosion de COVID-19 qui s'y est déclarée, la communauté ne compte plus qu'un seul cas actif sur les 10 recensés.

Selon la cheffe, Monik Kistabish, ce résultat est attribuable au fait que les membres de la Première Nation Abitibiwinni ont bien respecté les mesures sanitaires, ce qui a évité une flambée des cas.

Pour ce qui est de la dernière personne toujours infectée par le virus, elle est présentement hospitalisée, en raison de complications plus sévères, d'après Monik Kistabish.

Par ailleurs, pour ce qui est de la vaccination, le directeur des services de santé de Pikogan, Malik Kistabish, indique que la campagne se déroule bien. En trois jours à peine, ce sont près de 300 résidents de Pikogan qui ont ont reçu une première dose du vaccin.

Pour Isabelle Mapachee, une résidente dont le travail l'amène à se rendre dans plusieurs familles, il était important de se faire vacciner, pour protéger les gens autour d'elle.

Mentionnons que la vaccination progresse également dans les autres communautés autochtones de la région, alors que 210 doses ont été administrées à Kitcisakik et 788 à Lac-Simon, où la vaccination des membres à l'extérieur de la communauté va commencer la semaine prochaine.