Pas de maison des aînés pour Rémigny

2020-11-16 - La municipalité a, en effet, essuyé un refus de Québec, à la suite de sa demande pour en établir une sur son territoire.

Cette décision en a frustré plusieurs, d'autant plus que le gouvernement a accordé du financement pour des maisons des aînés à Rouyn-Noranda, Val-d'Or et Palmarolle.

Pour Émilienne Laforge, membre du Comité de citoyens de Rémigny, le Témiscamingue est encore une fois laissé pour compte par le gouvernement. D'après Micheline Barrette, l'agente de communication du Comité, les besoins sont pourtant criants pour de l'hébergement pour les aînés, alors qu'on proposait un modèle offrant plusieurs genres de services et pouvant accueillir différents types de clientèles.

Pour l'heure, une pétition, signée par plus de 3500 personnes, a été déposée à l'Assemblée nationale du Québec, par la députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien. Selon elle, le projet n'aurait pas été retenu par le gouvernement pour des raisons administratives, soit une question de ratio.