Santé : Une clinique privée ouvrira ses portes à La Sarre le 25 juillet

2022-06-22 - Ce sont des communications à l’interne, dont nous avons obtenu copie, et qui sont confirmées par la Clinique Infirmière Nord-Ouest.

L'entreprise privée emploie déjà une centaine de personnes dans ses installations de Val-d’Or, Rouyn-Noranda et Ville-Marie.

Pour l’instant, il n'y aura qu’une seule infirmière., mais d’autres pourraient être engagés selon la demande. L’objectif, selon le vice-président de la Clinique, Luc Bernard, n’est pas de voler de la main-d'œuvre au réseau public, mais c’est que plusieurs ont déjà l'œil sur la sortie.

Une annonce qui fait réagir le président de la FIQ-SISSAT, Jean-Sébastien Blais, mais difficile d’en vouloir aux infirmières qui quittent vers le privé pour de meilleures conditions.

C’est cette même clinique qui ouvrait, la semaine dernière, à Val-d’Or, sa propre garderie pour ses employés. Une raison de plus pour le président du comité citoyen de la Grande Séduction d'Abitibi-Ouest, Sylvain Trudel, d'améliorer les conditions de travail des infirmières, à l'intérieur du service public.

Sur la scène politique, certains se demandent comment ça se fait qu’on ne soit pas capable d’offrir les conditions gagnantes pour garder le personnel dans le réseau public? C'est le cas, entre autres, du candidat pour Québec solidaire en Abitibi-Ouest, Alexis Lapierre, et la cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade.