Un centre de prévention des surdoses à Val-d'Or

2021-03-18 - C'est le CISSS-AT qui a fait l'annonce aujourd'hui de l'ouverture d'un centre temporaire de prévention des surdoses à Val-d'Or.

Mieux connu sous le nom de centre d'injection sécuritaire, celui-ci est ouvert depuis le 1er mars, quatre jours par semaine, du lundi au jeudi, et ce, jusqu'en septembre 2021.

Les autorités régionales, qui ont obtenu l'autorisation du fédéral pour l'implantation de celui-ci, ce sont basés sur ce qui se fait présentement en Colombie-Britannique.

Signalons que c'est en raison de l'augmentation des décès liés à la surconsommation que cette autorisation a été octroyée à la région, selon la Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil à la santé publique régionale.

En 2020, sur le territoire témiscabitibien, 11 personnes ont perdu la vie, en raison d'une surdose d’opioïde, alors que dans les années dernières, on enregistrait, en moyenne, entre 6 et 10 décès, liés à la surconsommation.