Un homme aurait pu perdre la vie sur la 113

2022-08-04 - Alors qu’il est dans un virage, une voiture en sens inverse dépasse le véhicule ce qui trouve devant, sur une ligne double.

C'est à ce moment-là que Daniel Poirier se retrouve face à face avec l’autre conducteur qui effectue le dépassement dangereux.

Pour l’éviter, il a décidé de tourner le volant pour se diriger dans le fossé.

À son avis, le conducteur conduisait largement plus que la vitesse autorisée.

En plus de ça, il a fait un délit de fuite.

Arrivé à l’hôpital d’Amos, le médecin lui dit qu’il a eu de la chance de s'en sortir.

Daniel se retrouve sans voiture, bien qu'il ait besoin de faire des transfusions de sang pour son anémie chronique, à l’hôpital de Val-d’Or.

Certains résidents de Senneterre rencontrés aujourd'hui disent que des dépassements dangereux arrivent souvent sur la 113.

Daniel Poirier souhaiterait que la chaussée soit élargie sur la route.

Malgré tout, la conseillère en communication au ministère des Transports du Québec, Rosalie Faubert, affirme que la route est aussi sécuritaire que les autres similaires dans la région.

Selon les chiffres du ministère, il y a une cinquantaine d'accidents, en moyenne, sur la 113, depuis les cinq dernières années, excluant la portion limitée à 50 kilomètres-heure.

Les accidents sont liés au comportement des conducteurs, comme l'alcool au volant, l’excès de vitesse ou encore une conduite imprudente.

La Sûreté du Québec, de son côté, appelle à la vigilance des conducteurs.

Alors qu'il n'y a aucune voie de dépassement, la porte-parole de la SQ, Nancy Fournier rappelle quelques règles de sécurité, donc le port de la ceinture et éviter toute distraction.

Il faut savoir que la MRC de la Vallée-de-l'Or est la MRC qui a eu le plus d'accidents, avec 717, selon le bilan routier de 2021 de la Société de l'assurance automobile du Québec.

Rouyn-Noranda suit, avec 477, une différence assez impressionnante de près de 300 accidents.