Uniboard fait le point sur le projet Renaissance

2023-01-24 - La question qui revenait durant le processus était de savoir si le projet Renaissance allait être sur le site actuel de l'usine de Val-d'Or.

Il aurait été plus simple d'en construire une nouvelle ailleurs, notamment en raison du terrain sur lequel se trouve l'usine de Val-d'Or, qui ne permet pas beaucoup d'expansion.

Uniboard aurait eu besoin d'un terrain dix fois plus grand pour construire sans problème.

Au final, c'est l'historique avec la ville de Val-d'Or et la présence d'une main-d’œuvre déjà formée et des matériaux de qualité qui ont pesé dans la balance.

Ce choix va également permettre de faire fonctionner l'usine durant les travaux, elle qui ne sera arrêtée que six semaines, si le projet se concrétise comme prévu.

Il a fallu faire preuve de créativité pour déterminer le positionnement des différents bâtiments de l'usine. En fait, le président et chef de la direction d'Uniboard Canada, James Hogg l'a mentionné plusieurs fois, ça ressemblait à une partie de Tetris.

Le projet doit être terminé en 2025, donc il va y avoir beaucoup de travail à faire durant les deux prochaines années.

C'est environ 400 travailleurs qui vont se trouver sur le terrain durant la plus grosse phase des travaux.

James Hogg ne cache pas qu'Uniboard va devoir être efficace sur certains points et profiter notamment de l'hiver doux que l'on connaît actuellement.

Donc il est confiant que l'échéancier serré va pouvoir être respecté, mais il ne faut absolument pas prendre de retard.

Notons que le projet Renaissance va assurer les 200 emplois actuels chez Uniboard et en ajouter une trentaine d'ici la fin des travaux.