Pas de vaccins d'AztraZeneca dans la région

2021-03-18 - Le CISSS-AT a confirmé aujourd'hui que le vaccin d'AstraZeneca ne sera pas administré en Abitibi-Témiscamingue.

Selon la Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil à la santé publique, pour l'instant, aucune dose du vaccin de cette compagnie ne sera utilisée en Abitibi-Témiscamingue, parce que les données obtenues indiquent qu'il ne procure pas une immunité suffisamment efficace contre le variant sud-africain, lequel a été particulièrement actif dans la région.

Rappelons que ce sont 100 cas qui ont été répertoriés de ce variant en Abitibi-Témiscamingue, entre le début janvier et le 22 février. Bien que tous ces cas sont maintenant rétablis, 58 nouvelles infections, qui sont suspectées d'être un nouveau variant, demeurent sous surveillance, alors que 16 d'entre elles sont toujours actives.


Présentement, au total, 15 000 personnes ont reçu leur première dose de vaccin dans la région, alors que le taux de vaccination des Témiscabitibiens se situe entre 80 et 90 %.

La santé publique régionale s'est donné pour objectif d'administrer une première dose aux personnes de 65 ans et plus qui souhaitent obtenir le vaccin d'ici le 1er mai. D'ailleurs, depuis hier, les gens de cette tranche d'âge peuvent prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre la COVID-19.

Par ailleurs, les personnes handicapées qui résident dans un établissement pourront se faire vacciner sur place, au cours du mois d'avril, mais les tranches d'âges prioritaires seront respectées, a affirmé le CISSS-AT.

Selon la PDG de l'organisme, Caroline Roy, on tient vraiment compte de la situation épidémiologique et de la présence des variants, dans la répartition des doses de vaccins, à travers le Québec. Cette situation fait en sorte que la région bénéficie de plus de vaccins que d'autres endroits de la province, malgré un plus faible taux de population sur le territoire.